Je vais être à la retraite dans 3-4 ans

ANTICIPEZ VOTRE RETRAITE

Le départ en retraite suscite de nombreuses questions : Où vais-je habiter à ma retraite ? Quel est le profil du repreneur idéal ? Ai-je un membre de la famille qui veut reprendre ? Comment fonctionne la retraite ? Puis-je louer mon cuvage ? Est-ce que je vais louer ou vendre mes vignes ? Quel avenir pour mon engagement à la coopérative, mon fichier client, mes contrats d’apports ?…

Anticipez pour :

  • En parler avec vos proches
  • Trouver un repreneur
  • Etudier les scénarios juridiques et fiscaux
  • Commencer à aménager vos conditions de travail

Trouver un repreneur peut prendre plusieurs mois voire plusieurs années. Bien que le Beaujolais soit un territoire attractif pour s’installer, l’enjeu est pour vous de mettre en avant l’offre de reprise de votre exploitation, de vos vignes et cuvages pour facilement trouver un successeur.

 

Contacter le Point Accueil Transmission (PAT) de votre département.

Il réalisera un rendez-vous gratuit au domaine :

  • Pour vous écouter et conseiller en toute confidentialité avec un accompagnement sur mesure
  • Pour vous informer : sur les démarches, les personnes ressources et les aides et accompagnements
  • Pour vous orienter vers les organismes les plus qualifiés avec un planning adapté

 

Faire une offre de reprise d’exploitation ou de vigne      

Pour augmenter ses chances de trouver un repreneur, il est important d’informer le plus grand nombre de personnes ou d’organismes de votre offre de reprise. Par exemple votre famille, vos vignerons voisins ou amis, votre commune, votre cru ou ODG, la SAFER, la Chambre d’Agriculture, les coopératives, les sites internet, … . Plusieurs outils vous sont proposés :

Les candidats à l’installation sont envoyés vers ces sites où la mise en relation en Beaujolais se fait.

Quelques grandes étapes à quelques années de la retraite

  • 5 ans avant : Contacter le PAT, faire un point de carrière avec la MSA, s’informer au niveau fiscal…
  • 3 ans avant : Renvoyer sa DICAA (Déclaration d’Intention de Cessation d’Activité Agricole) peu importe où on en est dans la réflexion. Il faut la renvoyer à la Chambre d'Agriculture de votre département
  • 2 ans avant : Faire une offre au RDI ou sur le Coin du Foncier pour trouver un repreneur. Décider de sa date d’arrêt d’activité ainsi que de son lieu d’habitation.

 

 

Informations de l'organisme: 
Point Accueil Transmission (PAT)
Marc ROBIN
Conseiller installation transmission viticulture
Chambre d’agriculture du Rhône
06 71 07 60 85